Osez dire non pour mieux dire oui !

Vous avez peur d’être jugé, de faire de la peine…, vous avez parfois du mal à dire non.
Apprendre à dire non, ça s’apprend !
Combien sommes-nous à faire ce que notre boss nous demande, ou céder aux sollicitations de notre conjoint, ou accepter des invitations d’amis… en mourant d’envie d’envoyer nos interlocuteurs sur les roses.

Nous avons de bonnes raisons pour céder à ces demandes :

– Peur de ne pas obtenir une promotion.
– Désir de plaire davantage.
– Éviter les conflits.
– Peur de blesser.

Mais surtout le besoin d’être aimé, avec l’angoisse d’être jugé et de décevoir l’autre personne en face.

Savoir dire non est un vrai challenge, car c’est une négation de notre volonté d’aider, de donner ou de comprendre l’autre. Ce mal être en nous est destructeur car il donne naissance à la culpabilité ou au remord.

Pourtant dire non est une façon de nous protéger, une manière de mettre des limites, une nécessité pour conserver une estime personnelle en considérant nos besoins.

A chaque fois que l’on dit oui… on dit non à des priorités personnelles, comme aller voir notre fils jouer au foot si on a accepté de finir un dossier pour notre patron !

Savoir dire non s’apprend, c’est comme apprendre à faire du vélo au risque de tomber. Il faut savoir que dire non n’est pas interdit, ni malsain ou malvenu ; nous devons prendre en compte en permanence nos priorités (aller voir notre fils jouer au foot ou accepter de finir un dossier pour notre patron) pour soulager notre conscience du poids que peut représenter le fait de dire non. Dire non ne signifie pas rejeter l’autre, car il ne faut pas confondre la personne et la demande.

Le non peut être bénéfique :

– On gagne du temps pour soi : en refusant d’accomplir des tâches qui nous incombent, ou de participer à une soirée qui ne nous intéresse pas.

– On est en accord avec soi-même : en affirmant nos préférences, en refusant ce qui ne nous convient pas, nous nous sentons mieux et nous évitons les problèmes de frustration.

– On affirme sa personnalité : En affirmant franchement nos préférences, nous aidons les autres à cerner notre personnalité. En apprenant à dire non, nous devenons ainsi moins indécis, moins superficiel, et gagnons en charisme.

Vous avez peur de décevoir, d’être rejetée, de ne plus être aimé…, et si vous décidiez de faciliter vos relations avec les autres, de vivre des échanges simplifiés et enrichissants sans ressentiment ni frustration ? , c’est possible !

Il suffit de vous prendre en main pour vous affirmer face à vos proches, vos amis, votre famille, vos collègues… . Avec une ou plusieurs séances de coaching Mireille, coach certifiée, peut vous apprendre à savoir dire non.

Pour plus d’informations contactez-la !

Mireille